Christophe Leroy

Après le succès de la première édition de Route To Good, c’est avec beaucoup de plaisir que je remonte de nouveau sur mon vélo pour l’association Positiv Planet cette fois ci. Un état d’esprit encore plus collectif que l’an dernier saura faire de cette promenade une belle expérience entre collègues et copains.
Mais ne vous y trompez pas : mon destrier est huilé, graissé, prêt à fendre le vent et à laisser des trainées incandescentes sur le bitume. Car derrière cette volonté de collecter des fonds pour une cause, se cache un enjeu bien plus important : laisser Johan et sa coupe de cheveux aero à la traine dans mon retro-viseur.